Aide a la navigation RESULTAT DE LA RECHERCHE
Albizia
- julibrissin Ombrella -
Famille des Fabacées
Les especes
Photo de Christine et Alain Amic - Licence CC BY-SA 3.0
Photo de Zoya Akulova sur le site http://calphotos.berkeley.edu - Licence CC BY-NC 3.0

L'Albizia julibrissin (Arbre de soie) fut introduit en Europe en 1749 par le naturaliste italien Filippo del Albizzi (ce qui a entraîné souvent la mauvaise orthographe "Albizzia") qui le découvrit à Constantinople. Originaire d'Asie de l'est et du sud, il s'étend largement au nord dans les régions tempérées car il est plus rustique (jusqu'à -30°C) que le genre de base. Sa capacité à se naturaliser facilement et à se reproduire intensivement sur un mode sexué (par les graines) et asexué (par les racines) fait de lui une espèce invasive, en particulier aux Etats-Unis.

Il nourrit les larves de certains papillons du genre Endoclita, de nombreux insectes butineurs, voire quelques mammifères avec son feuillage.

Il appartient à la famille des Fabacées (sous-famille des Mimosoïdées, tribu des Ingées). Dans la classification de Cronquist il se trouve dans la famille des Mimosacées, famille invalide dans la classification phylogénétique APG III.

Toxicité:
Photo de Christine et Alain Amic - Licence CC BY-SA 3.0

C'est un arbre à feuillage caduc dont le houppier est étalé (jusqu'à 24 mètres d'envergure) qui peut atteindre une hauteur de 15 mètres.

Ses feuilles sont très grandes (15 à 50 cm de longueur x 12 à 15 cm de largeur) et composées (bipennées paripennées, c'est-à-dire dont les folioles et foliolules son assemblées par paires).

L'écorce est fine, de couleur gris-vert, presque lisse et a tendance à former des stries longitudinales en vieillissant.

Les racines forment des nodosités capables de fixer le diazote de l'atmosphère en symbiose avec des bactéries.

Photo de Christine et Alain Amic - Licence CC BY-SA 3.0





Caractéristiques de la feuille:

Soins particuliers :

Pas se soins particuliers. Cet arbre vit dans sa zone d'origine jusqu'à 45 ans, mais rarement plus de 25 ans ailleurs, et en particulier aux Etats-Unis, victimes du Fusarium, champignon qui attaque ses racines.

Photo de Christine et Alain Amic - Licence CC BY-SA 3.0

La floraison a lieu en été dans un camaïeu de couleurs allant du blanc-rosé au rose-rouge (comme le cultivar Ombrella).

Les fleurs, réunies par 15 à 25 forment des glomérules eux-mêmes réunis en panicules axillaires. Constituées d'un grand nombre d'étamines de 2 à 3 cm de longueur, elles éclosent par 2 ou 3 glomérules entiers qui prennent alors l'apparence de gros pompons soyeux. Elles sont hermaphrodites.

Les fruits sont des gousses plates de couleur verte, virant au brun en mûrissant, contenant 8 à 12 graines ovales.


Multiplication :

L'Albizia julibrissin se multiplie facilement par semis, de façon spontanée (ce qui le rend parfois invasif), toutefois sans garantie d'obtenir l'espèce qui a produit la graine,
sinon on peut bouturer tiges ou racines, ce qui est une méthode plus compliquée.


Classification phylogénétique APG III
Règne Archéplastides
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Noyau des Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Fabidées
Ordre Fabales
Famille Fabacées
Sous-famille Mimosoïdées
Genre Albizia
Espece julibrissin Ombrella

Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Viridaeplantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidées
Ordre Fabales
Famille Mimosacées
Genre Albizia
Espèce julibrissin Ombrella



Dernière mise a jour du site le 01 juillet 2018