Aide a la navigation RESULTAT DE LA RECHERCHE
Celastrus
- orbiculatus -
Famille des Célastracées
Les especes
Photo de Nancy sur le site https://www.inaturalist.org - Licence CC BY 3.0
Photo de Nancy Magnusson sur le site www.flickr.com - Licence CC BY-NC 3.0

Le Celastrus orbiculatus (Célastre orbiculaire, Bourreau des arbres) est une espèce végétale appartenant à la famille des Célastracées (sous-famille des Célastroïdées ) originaire de la partie tempérée du sud-est de l'Asie (Corée, Chine, Japon et Sibérie orientale).

Son nom spécifique fait allusion à ses feuilles (presque mais pas toujours) rondes, son nom vernaculaire se réfère à sa propriété de grimper en s'enroulant fortement autour des arbres jusqu'à causer leur mort.

Importé aux Etats-Unis pour décorer parcs et jardins, il s'est échappé et s'est si bien naturalisé qu'il figure aujourd'hui sur la liste des plantes envahissantes.

On le rencontre dans les fourrés, les buissons, les forêts de feuillus ou en lisière.

Toxicité: Plante toxique, particulièrement ses graines.
Propriétés médicinales : antirhumatismales, dépuratives, toniques ... ( voir ici ) ...
Photo de Leslie J. Mehroff sur le site https://www.forestryimages.org - Licence CC BY 3.0

C'est une plante grimpante volubile, étalée en l'absence de support vertical, à feuillage caduc, haute (ou longue) de 8 à 12 mètres, non épineuse, dont les jeunes rameaux peuvent l'être.

Ses lianes fortes (jusqu'à 10 centimètres de diamètre), brun rougeâtre dans leur jeunesse, présentent une écorce grisâtre conservant les marques des feuilles disparues. Ces dernières, disposées de façon alterne, sont glabres et affichent une couleur vert franc.

La nervation pennée et le dessous du limbe sont plus clairs. De forme ronde à oblongue, elles sont pétiolées et stipulées et présentent un contour irrégulièrement crénelé et un apex formé par une petite pointe.

Photo de yaoshawn sur le site https://www.inaturalist.org - Licence CC BY-NC 3.0





Caractéristiques de la feuille:

Soins particuliers :

Tous sols, bien drainés mais frais.

Exposition ensoleillée de préférence, excellente résistance au froid.

Photo de Elisabeth Sellers sur le site www.flickr.com - Licence CC BY-NC-SA 3.0
Le Célastre orbiculaire fleurit de mai à juillet. Ses petites fleurs réunies par 3 à 7 en cymes axillaires (quelquefois terminales notamment chez les sujets mâles), alors qu'elles portent au départ les organes mâles et femelles, deviennent unisexuées par l'avortement de l'un ou l'autre de ces organes. Si l'espèce est quelquefois monoïque, c'est la dioécie qui domine chez cette espèce.
Actinomorphes et pentamères, elles sont constituées de 5 sépales et de 5 pétales verdâtres. Les fleurs mâles présentent 5 étamines à anthère blanche autour d'un vestige de pistil, les fleurs femelles ont un pistil (au centre d'étamines avortées) formé par 3 carpelles soudés abritant un ovaire supère. Ses fruits sont des capsules loculicides jaune vif à maturité qui, lorsqu'elles se fendent par 3 valves, laissent apparaître 3 arilles rouges charnus contenant chacun 1 ou 2 graines brunes.

Multiplication :

Semis des graines fraîches à l'automne (après stratification),
marcottage au printemps,
bouturage de tiges aoûtées ou de fragments de racines.


Classification phylogénétique APG IV
Regne Archéplastides
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Noyau des Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Fabidées COM
Ordre Célastrales
Famille Célastracées
Sous-famille Célastroïdées
Genre Celastrus
Espece orbiculatus

Classification de Cronquist
Regne Plantae
Sous-regne Viridaeplantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidées
Ordre Célastrales
Famille Célastracées
Genre Celastrus
Espèce orbiculatus



Dernière mise a jour du site le 24 août 2018
Page créée le 21 mars 2018 / modifiée le 23 mars 2018