Aide a la navigation RESULTAT DE LA RECHERCHE
Celtis
- australis -
Famille des Cannabacées
Les especes
Photo de Manuel M. Ramos sur le site www.flickr.com - Licence CC BY-NC-SA 3.0
Photo de Augusto Ravagli sur le site www.flickr.com - Licence CC BY-NC-SA 3.0

Le Celtis australis (Micocoulier de Provence) est une espèce végétale appartenant à la famille des Cannabacées (auparavant à celle des Ulmacées) originaire du sud de l'Europe, répandu en Asie occidentale et en Afrique du nord.

Son nom spécifique fixe son origine au sud (de "auster", un vent du midi) par opposition à boréal (au nord).

D'une longue durée de vie (certains parlent de 200 ans, d'autres de 500 ans), il est planté dans le midi de la France comme arbre d'ombrage, mais aussi, pour sa résistance à la pollution atmosphérique, comme arbre d'alignement, parfois en remplacement du platane, victime d'un insecte appelé "tigre du platane" et d'une maladie cryptogamique appelée "chancre coloré".

Réputé pour plier sans se rompre, il a été traditionnellement utilisé pour fabriquer des cravaches, des manches d'outils et des fourches (à 3 dents).

Toxicité: Plante non toxique.
Propriétés médicinales : stomachiques, astringentes ... ( voir ici ) ...
Photo de Pablo Alberto Salguero Quiles sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL

Le Micocoulier de Provence est un arbre de croissance lente, à feuillage caduc, haut de 15 à 25 mètres.

Son tronc élancé est régulier et peut atteindre 1 mètre de diamètre. Il est recouvert d'une écorce lisse de couleur grise, présentant quelques pustules ou protubérances.

Son houppier arrondi est imposant et très feuillu. Ses feuilles vertes disposées de façon alterne sont pétiolées et stipulées (stipules caduques), pubescentes jeunes, de forme ovale à oblongue. Elles sont dissymétriques à leur base, leur contour est dentelé, leur nervation est pennée et leur apex pointu.

Photo de M. Martin Vicente sur le site www.flickr.com - Licence CC BY 3.0





Caractéristiques de la feuille:

Soins particuliers :

Sol riche ou pauvre, profond, neutre à calcaire. Exposition ensoleillée.

Résiste bien à la sécheresse et à la pollution atmosphérique. Rusticité moyenne (- 15°C).

Photo de .Bambo. sur le site www.flickr.com - Licence CC BY-NC-SA 3.0

Le Micocoulier de Provence fleurit au printemps, au moment de la feuillaison.

C'est une plante polygame monoïque mâle aux fleurs apétales verdâtres solitaires ou réunies en glomérules présentant un calice à 5 lobes profonds.

Ses fleurs mâles sont constituées de 5 étamines opposées aux lobes du calice, ses fleurs hermaphrodites ont en plus un ovaire supère à 1 loge contenant 1 seul ovule et 2 styles à gros stigmates. Ses fruits charnus globuleux sont des drupes noires à maturité.


Multiplication :

Semis des graines
ou bouturage de tiges aoûtées ou de rejets récupérés au pied de l'arbre.


Classification phylogénétique APG III
Regne Archéplastides
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Fabidées
Ordre Rosales
Famille Cannabacées
Genre Celtis
Espece australis

Classification de Cronquist
Regne Plantae
Sous-regne Viridaeplantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Hamamélidées
Ordre Urticales
Famille Cannabacées
Genre Celtis
Espece australis



Dernière mise a jour du site le 11 décembre 2017
Page créée le 03 novembre 2015 / modifiée le 05 novembre 2015