Aide a la navigation RESULTAT DE LA RECHERCHE
Citrus
- x limon -
Famille des Rutacées
Les especes
Photo de Ratomir Wilkowski sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY 3.0 ou GFDL
Photo de Massimilianogalardi sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL

Le Citrus x limon (Citronnier) est une espèce végétale appartenant à la famille des Rutacées (sous-famille des Aurantioïdées, tribu des Aurantiées, sous-tribu des Citrinées) dont l'origine, restée longtemps inconnue, supposée être indo-birmane ou chinoise, s'avère être méditerranéenne.

Les dernières recherches phylogénétiques démontrent que notre Citronnier (appelé aussi "Limonier") est d'origine méditerranéenne. Hybride naturel (non obtenu par la main de l'Homme), il est le résultat d'un croisement entre le Bigaradier (Citrus aurantium) et le Cédratier (Citrus medica).

Son nom spécifique vient du nom du fruit du Limonier, ramené lors des Croisades, semblable au citron mais plus acide et à l'écorce plus mince. Le nom français vient de la contraction de citr-us et lim-on. Le citron est d'ailleurs appelé "limone" en italien et "lemon" en anglais.

Toxicité: Plante non toxique.
Photo de arivumathi sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0

Le citronnier est un petit arbre fruitier à feuillage persistant (à plus de 5°C) haut de 4 à 6 mètres et dont la longévité est de 50 à 80 ans.

C'est une plante vigoureuse dont les rameaux dressés verts (violacés quand ils sont jeunes) sont épineux à peu épineux. Ceux-ci portent des feuilles elliptiques à obovales, coriaces, vert profond et luisantes sur le dessus, plus pâles dessous.

Disposées de façon alterne, elles sont pétiolées et présentent un contour crénelé à dentelé, un apex acuminé et une nervation pennée. Pourvues de glandes translucides sur le limbe, elles sont très aromatiques et dégagent une forte odeur "citronnée" lorsqu'on les froisse.

Photo de davecito sur le site www.flickr.com - Licence CC BY 3.0





Caractéristiques de la feuille:

Soins particuliers :

Sol bien drainé, frais, riche, sableux, acide à neutre. Exposition ensoleillée, abritée des vents et des gelées.

Ne supporte pas le calcaire, la sécheresse ni les températures inférieures à -6°C.

Sensible à la cochenille principalement et à certaines maladies cryptogamiques.

Photo de LiChieh Pan sur le site www.flickr.com - Licence CC BY-NC-SA 3.0
Les fleurs hermaphrodites du citronnier apparaissent souvent du mois d'avril au mois de juin. Toutefois, vu le caractère remontant de la floraison de cette espèce, celle-ci peut intevenir à tout moment dans l'année.
De couleur blanche à l'intérieur, rosé pourpré à l'extérieur, ces fleurs actinomorphes très parfumées sont regroupées en petits corymbes axillaires ou terminaux. Elles sont constituées de 5 sépales verdâtres, de 5 pétales cireux et de 20 étamines soudées à la base.
Le pistil pluricarpellaire abrite un ovaire supère présentant autant de loges qu'il y a de carpelles (souvent 7 ou 9), qui seront autant de quartiers dans le fruit. Ce dernier est botaniquement appelé hespéride. De couleur jaune à maturité, sa pulpe issue de la transformation de poils est acide et contient peu de graines (ou "pépins").

Multiplication :

Semis des graines
ou bouturage de tiges au chaud
ou greffage.


Classification phylogénétique APG IV
Regne Archéplastides
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Noyau des Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Malvidées
Ordre Sapindales
Famille Rutacées
Sous-famille Aurantioïdées
Genre Citrus
Espece x limon

Classification de Cronquist
Regne Plantae
Sous-regne Viridaeplantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidées
Ordre Sapindales
Famille Rutacées
Genre Citrus
Espèce x limon



Dernière mise a jour du site le 24 août 2018
Page créée le 24 avril 2018 / modifiée le 06 mai 2018