Aide a la navigation RESULTAT DE LA RECHERCHE
Pelargonium
- graveolens -
Famille des Géraniacées
Les especes
Photo de B. navez sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL
Photo de Stan Shebs sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL

Le Pelargonium graveolens (Pélargonium odorant) est une espèce végétale appartenant à la famille des Géraniacées (genre Pelargonium , sous-genre Pelargonium , section Pelargonium ) originaire d'Afrique du Sud.

Son nom spécifique vient du latin "graveolens" signifiant "qui a une odeur forte". Il rappelle que ce pélargonium, et plus particulièrement ses cultivars, est une plante aromatique qui fait partie d'un groupe appelé "Pelargonium groupe rosat" cultivée pour en extraire une huile essentielle au parfum de rose.

Cette huile essentielle, commercialisée sous le nom de "Géranium bourbon", est conseillée en cas de dermatoses, mycoses, acné, peau grasse, petites plaies, anxiété et stress.

Toxicité: Plante non toxique.
Propriétés médicinales : cicatrisantes, expectorantes, anti-inflammatoires ... ( voir ici ) ...
Photo de Forest & Kim Starr sur le site http://www.starrenvironmental.com - Licence CC BY 3.0

Le Pélargonium odorant est un arbrisseau haut de 30 à 60 centimètres, pouvant atteindre 1,30 mètre environ pour un étalement de 1 mètre.

Son port est érigé et buissonnant. Etabli sur une souche ligneuse et une racine pivotante, il présente des tiges ramifiées se lignifiant depuis la base, les pousses de l'année étant seules herbacées.

Ses rameaux portent des feuilles pétiolées palmées à 5 ou 7 lobes principaux disposées de façon alterne et recouvertes de poils de 2 sortes qui leur donnent un aspect velouté: des poils défensifs qui rendent la plante poisseuse et des poils glanduleux remplis d'essence aromatique. Leur contour lobé est très découpé et leur nervation est palmée.

Photo de Forest & Kim Starr sur le site http://www.starrenvironmental.com - Licence CC BY 3.0





Caractéristiques de la feuille:

Soins particuliers :

Substrat bien drainé, moyennement riche. Exposition ensoleillée (au moins 4 heures par jour).

Arrosage régulier mais ne pas laisser baigner dans l'eau.

Faible rusticité. Rentrer en hiver dans une pièce fraîche à 12/15°C.

Photo de Stan Shebs sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL

Ses fleurs hermaphrodites blanches ou roses s'épanouissent du printemps à la fin de l'été (d'août à janvier en Afrique du Sud).

Réunies en pseudo-ombelles terminales d'un long pédoncule axillaire dressé par 5 à 10, elles sont constituées d'un calice gamosépale à 5 divisions, d'une corolle zygomorphe à 5 pétales (3 plus petits de couleur unie en bas de la fleur, 2 plus grands striés de rouge pourpre en haut) et de 5 étamines.

Le pistil, formé de 5 carpelles, abrite un ovaire supère à 5 loges surmonté de 5 styles poilus collés à un axe central appelé "bec" et de 5 stigmates. Ses fruits schizocarpes contiennent 5 akènes (1 par loge) libérés lors de l'enroulement en tire-bouchon soudain et brutal des styles sous l'effet de la chaleur.


Multiplication :

Semis des graines
ou bouturage de tiges.


Classification phylogénétique APG III
Règne Archéplastides
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Malvidées
Ordre Géraniales
Famille Géraniacées
Genre Pelargonium
Espece graveolens

Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Viridaeplantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidées
Ordre Geraniales
Famille Géraniacées
Genre Pelargonium
Espèce graveolens



Dernière mise a jour du site le 24 août 2018
Page créée le 18 septembre 2016 / modifiée le 20 septembre 2016