Aide a la navigation RESULTAT DE LA RECHERCHE
Wisteria
- floribunda -
Famille des Fabacées
Les especes
Photo de Christine et Alain Amic - Licence CC BY-SA 3.0
Photo de Maggie sur le site www.flickr.com - Licence CC BY-NC 3.0

La Wisteria floribunda (Glycine du Japon) est une espèce végétale appartenant à la famille des Fabacées (sous-famille des Faboïdées, tribu des Millettiées) originaire du Japon que l'on rencontre particulièrement dans les forêts humides.

Aux Etats-Unis où elle s'est naturalisée dans certaines régions, elle met en péril les arbres indigènes qu'elle arrive à faire mourir.

Son nom spécifique fait état de sa floraison opulente et spectaculaire. Il n'est toutefois que rarement utilisé dans le langage courant.

Ayant appartenu il y a longtemps au genre Glycine, elle en a gardé improprement le nom, puisqu'elle devrait être nommée "Wistérie floribonde" ou "Wistérie du Japon".

Toxicité: Boutons et fleurs comestibles. Le reste est toxique (surtout les graines).
Photo de KENPEI sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL

C'est une plante grimpante à feuillage caduc s'élançant jusqu'à 30 mètres de son pied.

Ses tiges recouvertes d'une écorce noirâtre lenticellée à rugueuse s'enroulent autour des supports, à l'inverse de celles de la Glycine de Chine, dans le sens des aiguilles d'une montre.

Ses feuilles sont disposées de façon alterne le long des rameaux. Elles sont de forme imparipennée, plus longues que celles de sa cousine chinoise, puisqu'elles sont constituées de 13 à 19 folioles ovales acuminées au contour ondulé et à nervation pennée.

Photo de Chhe sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CCO 1.0 Domaine public





Caractéristiques de la feuille:

Soins particuliers :

Sol acide à neutre, pas trop riche et pas trop compact. Sur les sols calcaires, elle doit être greffée sur un porte-greffe adéquat.

Arroser de façon à éviter un dessèchement complet (si elle craint l'excès d'eau, les sécheresses prolongées lui sont tout aussi fatales).

Exposition ensoleillée de préférence. Rusticité -15°C.

Photo de Christine et Alain Amic - Licence CC BY-SA 3.0

La Glycine du Japon est une plante hermaphrodite qui fleurit en avril/mai.

Moins parfumées que celles de la Glycine de Chine, ses fleurs zygomorphes papilionacées forment néammoins des grappes beaucoup plus longues (jusqu'à plus d'un mètre), moins desnses mais du plus bel effet. Elles sont mauves, roses ou blanches.

Ses fruits, issus d'un ovaire supère délimité par un pistil unicarpellé, sont des gousses longues d'une quinzaine de centimètres, tardivement déhiscentes (hiver), contenant des graines toxiques.


Multiplication :

Semis des graines (méthode très longue, 10 ans environ pour obtenir les premières fleurs),
bouturage de tiges aoûtées en automne ou en hiver,
repiquage de rejets (mais s'il s'agit d'une plante greffée, les rejets sont ceux du porte-greffe et il faudra ensuite y greffer la variété souhaitée).
marcottage des lianes de la variété ou greffage de la variété sur les rejets du porte-greffe.


Classification phylogénétique APG III
Règne Archéplastides
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Noyau des Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Fabidées
Ordre Fabales
Famille Fabacées
Sous-famille Faboïdées
Genre Wisteria
Espece floribunda

Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Viridaeplantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidées
Ordre Fabales
Famille Fabacées
Genre Wisteria
Espèce floribunda



Dernière mise a jour du site le 24 août 2018
Page créée le 21 février 2014