Aide a la navigation RESULTAT DE LA RECHERCHE
Pelargonium
- triste -
Famille des Géraniacées
Les especes
Photo de Stan Shebs sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL
Photo de Zoya Akulova sur le site http://calphotos.berkeley.edu - Licence CC BY-NC 3.0

Le Pelargonium triste (Pélargonium triste) est une espèce végétale appartenant à la famille des Géraniacées (genre Pelargonium , sous-genre Pelargonium , section Polyactium, sous-section Polyactium ) originaire de la région du Cap en Afrique du Sud.

Son nom spécifique vient du latin "tristis" (sombre, triste). Il semblerait que ce nom fasse allusion à ses fleurs ternes souvent maculées d'une teinte sombre n'engendrant pas une folle allégresse. Sa première appellation fut Geranium indicum Noctu Odoratum, le croyant originaire des Indes et pour le doux parfum que ses fleurs exhalent la nuit.

Ce "géranium sud-africain" serait la première espèce de pélargonium à avoir été introduite en Europe (probablement en Hollande). Le premier à l'avoir cultivé est un jardinier parisien nommé René Morin, spécialisé dans la culture des bulbes qu'il faisait venir de Hollande.

Toxicité: Pas de toxicité connue.
Photo de Ori Fragman-Sapir (http://www.treknature.com) sur le site http://eol.org - Licence CC BY-NC-SA 3.0

Le Pélargonium triste est une plante herbacée vivace bulbeuse établie sur des tubercules (un gros et plusieurs plus petits).

Son feuillage est persistant, il peut toutefois mourir en cas de forte sécheresse pour ne pas épuiser les réserves et mettre l'avenir de la plante en danger.

Ses feuilles longuement pétiolées semblent provenir directement depuis le sol, elles sont en fait portées de façon opposée par une courte tige dressée. Elles sont extrêmement divisées (multifides), faisant penser à celles des carottes, mais couvertes de poils.

Photo de Stan Shebs sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL





Caractéristiques de la feuille:

Soins particuliers :

Sol fertile, drainant, neutre à calcaire. Exposition ensoleillée. Arrosage modéré en période de croissance, parcimonieux en période de repos.

Plante non rustique (minimum 2°C) à rentrer l'hiver dans un local à 13/15°C.

Photo de Stan Shebs sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL
Le Pelargonium triste fleurit de mai à septembre (d'août à février en Afrique du Sud).
Ses fleurs hermaphrodites et zygomorphes sont de couleur jaune pâle à verdâtre, veinées de rouge vineux ou maculées de marron noir. Du coucher du soleil à l'aube, elles exhalent une puissante odeur de girofle. Elles sont groupées à l'extrémité d'un long pédoncule axillaire en une sorte d'ombelle.

Elles présentent un calice ovoïde gamosépale à 5 divisions, une corolle à 5 pétales presque égaux et de 7 étamines à anthères jaunes. Le pistil formé de 5 carpelles abrite un ovaire supère à 5 loges surmonté de 5 styles velus collés à un axe central appelé "bec". Ses fruits schizocarpes contiennent 5 akènes (1 par loge) libérés par l'enroulement en tire-bouchon des styles barbus sous l'effet de la chaleur.


Multiplication :

Semis des graines.


Classification phylogénétique APG III
Règne Archéplastides
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Malvidées
Ordre Géraniales
Famille Géraniacées
Genre Pelargonium
Espece triste

Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Viridaeplantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidées
Ordre Geraniales
Famille Géraniacées
Genre Pelargonium
Espèce triste



Dernière mise a jour du site le 01 janvier 2020
Page créée le 14 septembre 2016 / modifiée le 17 septembre 2016