Aide a la navigation RESULTAT DE LA RECHERCHE
Pteridium
- aquilinum -
Famille des Dennstaedtiacées
Les especes
Photo de Forest & Kim Starr sur le site http://www.starrenvironmental.com - Licence CC BY 3.0
Photo de Joao Medeiros sur le site www.flickr.com - Licence CC BY 3.0

Le Pteridium aquilinum (Fougère aigle) est une espèce végétale appartenant à la famille des Dennstaedtiacées que l'on rencontre jusqu'à 2000 mètres d'altitude sur la quasi totalité du globe (avec toutefois des variétés adaptées à chaque climat).

C'est une fougère très cosmopolite dont l'origine ne semble pas avoir été déterminée (il faut dire que c'est un végétal si ancien...).

Son nom spécifique vient du latin "aquila" (aigle). Les auteurs botanistes sont cependant partagés sur la raison de ce choix: pour certains, la coupe de la base du pétiole ferait apparaître un aigle à 2 têtes, pour d'autres, la forme des frondes rappellerait celle de l'aile de cet oiseau. Les noms vernaculaires de cette plante sont nombreux: "Fougère grand-aigle", "Aquiline", "Fougère commune", "Grande fougère", "Fougère impériale", "Porte-aigle" ou encore "Aigle impérial".

Toxicité: Plante toxique et cancérigène par ingestion.
Photo de Amadej Trnkoczy sur le site www.flickr.com - Licence CC BY-NC-SA 3.0

La Fougère aigle est une plante herbacée vivace à feuillage caduc. Sa taille est très variable selon le lieu, de 30 centimètres à plus de 2 mètres.

Ses grandes frondes vertes, orangées à brunes en automne, dont le limbe triangulaire très divisé (souvent tripennatiséqué) est porté par un long pétiole plus ou moins pubescent et canaliculé, sont émises par un rhizome souterrain profond capable de vivre près de 1000 ans selon Francis Hallé (botaniste français né en 1938). Quand on sait que ce rhizome peut grandir de 18 centimètres par an ...

Photo de Kropsoq sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL





Caractéristiques de la feuille:

Soins particuliers :

Sols non calcaires (siliceux, granitiques ou basaltiques) de préférence profonds et humides quelle que soit l'exposition (landes ensoleillées ou sous-bois ombragés).

Par sa diversité variétale, elle est adaptée au chaud et au froid.

Il est préférable de ne pas l'introduire dans son jardin quand on veut éviter d'être envahi par cette plante colonisatrice.

Photo de Anita363 sur le site www.flickr.com - Licence CC BY-NC 3.0

Celà explique que la Fougère aigle est très souvent stérile.

Quelquefois cependant, elle présente sous le limbe, des sporanges fabriquant et contenant des spores protégés par le repli du bord des pinnules formant une indusie. La sporulation (dispersion des spores) est anémophile.

La Fougère aigle, longtemps consommée, ses crosses au Japon particulièrement, ou ses rhizomes réduits en poudre, est considérée comme une plante toxique, même pour certains animaux. De plus, on lui prête aujourd'hui des propriétés cancérigènes.

En savoir plus sur la reproduction des fougères.


Multiplication :

Division des rhizomes ou dispersion des spores.


Classification phylogénétique APG III
Règne Archéplastides
Clade Chlorobiontes
Clade Trachéophytes
Clade Monilophytes
Clade Filicophytes
Clade Leptosporangiées
Ordre Polypodiales
Famille Dennstaedtiacées
Genre Pteridium
Espece aquilinum

Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Viridaeplantae
Division Tracheophyta
Classe Polypodiopsida
Sous-classe Polypodiidées
Ordre Polypodiales
Famille Dennstaedtiacées
Genre Pteridium
Espèce aquilinum



Dernière mise a jour du site le 01 janvier 2020