CONNAISSANCE DES VEGETAUX
ACCUEIL DU SITE (HOME)
Les orchis à fleurs de forme spéciale

Les orchidées se caractérisent par des fleurs particulières dont la forme surprenante nous fascine, nous, habitants des régions tempérées, habitués à des fleurs bien régulières et symétriques, le plus souvent de couleur unie.

La fin du XX° siècle et le début du XXI° ont vu se démocratiser les orchidées tropicales, devenues d'un prix abordable, distribuées à des millions d'exemplaires, dans un choix d'espèces et de teintes élargi rendu possible par les innombrables hybridations.

Ainsi nous nous sommes habitués maintenant à ces plantes de culture beaucoup moins difficile que ce qu'imaginaient nos parents, à ces fleurs de tenue exceptionnelle dans la durée, qui ont apporté une note d'exotisme à nos intérieurs où il est impossible de cultiver les plantes locales.

Nous avons assimilé les formes particulières de leurs fleurs, mais nous avons oublié que nous avions dans nos prairies, sur le bord de nos routes, dans nos forêts et nos collines, des orchidées terrestres dont les fleurs, si nous daignons nous pencher pour les observer, ont des teintes et des formes qui n'ont rien à envier à leurs cousines des pays chauds.

Et parmi elles, celles du genre Orchis qui a donné le nom à toute la famille, dont le handicap principal est d'avoir des fleurs plus petites que les orchidées tropicales mais ô combien tout aussi intéressantes et certainement bien plus originales. Je vous laisse en juger.



L'Orchis italica, aux fleurs de forme humaine, une petite perle ...


Sa rosette tachetée (souvent vert uni) rappelle celle de l'Orchis mascula, toutefois les feuilles en sont plus larges.

( Photo de Miguel Porto sur le site http://www.flora-on.pt - Licence CC BY-NC 3.0 )

Je vous présente tout d'abord le spectaculaire Orchis italica, une orchidée terrestre méditerranéenne haute d'une cinquantaine de centimètres commune en Italie.
( Photo de Orchi sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL )







Qui dira que son nom n'est pas approprié ? Rien ne manque ...

( Photo de Ana Julia Pereira sur le site http://www.flora-on.pt - Licence CC BY-NC 3.0 )

Son inflorescence est un épi dense réunissant des fleurs très caractéristiques.

( Photo de Orchi sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 )









Un autre orchis aux fleurs de forme humaine, l'Orchis galilaea ...


... et au torse boutonneux ...

( Photo de Gideon Pisanti sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY 3.0 ou GFDL )


Un autre homme nu pendu au grand chapeau ...

( Photo de Ori Fragman-Sapir sur le site http://eol.org - Licence CC BY-NC-SA 3.0 )









Lorsque les bras sont plus longs, comme ceux des singes, l'Orchis simia par exemple.



Ses fleurs mauves et blanc tacheté de mauve sont réunies en épis denses.

( Photo de Hans Hillawaert sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 )


L'Orchis singe est présent sur tout le pourtour méditerranéen.

( Photo de Hans Hillawaert sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 )






... Esprit des plantes, es-tu là ?

( Photo de David Evans sur le site https://www.flickr.com - Licence CC BY 3.0 )

Tout de même ... c'est fou ce que la Nature est en mesure de faire ...

( Photo de Björn S... sur le site https://www.flickr.com - Licence CC BY-SA 3.0 )









Lorsque les jambes sont plus courtes et le pantalon bouffant ...



... ou une version allégée non ourlée ...

( Photo de A. Horellou sur le site http://eol.org - Licence CC BY-NC-SA 3.0 )

Chapeau rouge, corps blanc tacheté et ourlé de mauve ...

( Photo de Hectonichus sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL )









Et puis il y a l'Orchis militaris, ainsi nommé pour son casque ...



Celui-là en tremble encore, il est livide ...

( Photo de Malcolm Storey (http://www.bioimages.org.uk) sur le site http://eol.org - Licence CC BY-NC-SA 3.0 )

Ce guerrier donne quand même l'impression d'en revenir, avec ses mains et ses jambes amputées ...

( Photo de Algirdas sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL )









Enfin, un hybride, l'Orchis x spuria, le dernier orchis casqué de ma présentation.



Nous retrouvons avec l'Orchis patens (Orchis ouvert) des fleurs plus classiques avec tous les tépales ouverts.
( Photo de Mg-k sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL )

Dernier humanoïde, aux bras très longs, Orchis x spuria.

( Photo de Orchi sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL )










Et enfin, un orchis mi-guerrier, mi-ange (casqué et 2 tépales ouverts), différent en couleur (jaune pâle), l'Orchis pallens:



Un ange en vol ...

( Photo de Joan Pell Roja sur le site https://www.flickr.com - Licence CC BY-NC 3.0 )

Très accueillant avec ses 2 tépales ouverts et son labelle ailé ...

( Photo de Pavel Danek sur le site http://eol.org - Licence CC BY-SA 3.0 )



ACCUEIL DU SITE (HOME)