Aide à la navigation RESULTAT DE LA RECHERCHE
Sempervivum
Famille des Crassulacées
Les genres
Photo de Pethan sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL
Photo de Ghislain118 sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL

Le genre Sempervivum (Joubarbe) compte un peu plus de 30 espèces végétales dicotylédones appartenant à la famille des Crassulacées (sous-famille des Sédoïdées, tribu des Sédées, sous-tribu des Sédinées) très probablement originaires des montagnes du sud-ouest de l'Europe.

L'origine latine de son nom, de "semper" (toujours) et "vivus" (vivant), fait bien sûr allusion à la résistance de ces plantes aux conditions difficiles, notamment de sécheresse ou de froid.

Les espèces de ce genre ont fait l'objet d'innombrables hybridations, naturelles ou par l'homme, qui ont engendré plus de 4000 cultivars recensés à ce jour.

Photo de stephen boisvert sur le site www.flickr.com - Licence CC BY 3.0

Ce sont des plantes herbacées vivaces succulentes caractérisées par une "rosette" serrée de feuilles persistantes rappelant un peu le capitule de l'artichaut, de couleur verte, bleutée ou rougeâtre.

En fait, ces feuilles sont contigües et réparties de manière hélicoïdale autour d'une tige courte, tellement serrées qu'elles semblent issues d'un seul et même point. Elles sont coriaces, recouvertes de cire pour éviter la transpiration, succulentes (gorgées de sucs), de forme simple, non pétiolées, non nervurées, et présentent un contour entier et un apex pointu.

Leur système racinaire peu étalé peut s'enfoncer profondément. Il est fibreux et garni de mycorhizes (champignons) avec lesquels les joubarbes vivent en symbiose. Les joubarbes émettent des tiges stolonifères qui produisent de nouvelles plantes dans la périphérie immédiate.

Photo de Ghislain118 sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0 ou GFDL
Photo de Walwyn sur le site www.flickr.com - Licence CC BY-NC-SA 3.0

Au bout de 3 à 5 ans, la tige courte de la "rosette" s'allonge brusquement pafois de plus de 50 centimètres pour porter une inflorescence terminale de type cyme.

Leurs fleurs hermaphrodites sont généralement de couleur rose pâle, constituées d'un calice épais soudé à la base, d'une corolle actinomorphe étoilée dont les pétales sont linéaires lancéolés et de nombreuses étamines. Les ovaires sont supères, délimités par autant de carpelles qu'il y a de pétales.

Les fruits sont des follicules disposés en étoile contenant de nombreuses graines légères facilement dispersées par le vent.

Les joubarbes sont des plantes monocarpiques, cette fructification entraîne la mort du sujet ayant fleuri, dont la descendance est assurée par les graines et les plantules issues de ses stolons.

Quelques espèces de Sempervivum :


      -  Sempervivum arachnoideum (Joubarbe toile d'araignée)
      -  Sempervivum atlanticum
      -  Sempervivum calcareum (Joubarbe du calcaire)
      -  Sempervivum globiferum
      - Sempervivum grandiflorum
      - Sempervivum heuffelii
      - Sempervivum kosaninii
      - Sempervivum marmoreum
      - Sempervivum montanum
      - Sempervivum poculiforme
      - Sempervivum pumilum
      - Sempervivum ruthenicun
      - Sempervivum sosnowskyi
      - Sempervivum tectorum
      - Sempervivum x barbulatum
      - Sempervivum x fauconnettii
      - Sempervivum x giuseppii
      -  Sempervivum x stenopetalum


Classification phylogénétique APG III
Règne Archéplastides
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Noyau des Dicotylédones vraies
Ordre Saxifragales
Famille Crassulacées
Sous-famille Sédoïdées
Genre Sempervivum

Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Viridaeplantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidées
Ordre Rosales
Famille Crassulacées
Genre Sempervivum
Dernière mise à jour du site le 27 décembre 2019