Aide a la navigation RESULTAT DE LA RECHERCHE
Melia
- azedarach -
Famille des Méliacées
Les especes
Photo de Scamperdale sur le site www.flickr.com - Licence CC BY-NC 3.0
Photo de Dr Amadej Trnkoczy sur le site http://calphotos.berkeley.edu - Licence CC BY-NC-SA 3.0
La Melia azedarach (Margousier, Lilas de Perse) est une espèce végétale appartenant à la famille des Méliacées (sous-famille des Mélioïdées) originaire d'Asie tropicale et subtropicale, particulièrement au sud de l'Himalaya (Cachemire, Inde, Pakistan, Chine), plus généralement selon certains de l'Irak au Japon et plus localement de Perse.
Originellement issue de forêts pluviales entre 500 et 2000 mètres d'altitude, elle s'est naturalisée en Amérique du sud (où elle elle est considérée comme invasive), en Australie, en Afrique, aux Mascareignes, ainsi qu'en Europe méditerranéenne (notamment dans le sud de la France où elle a été introduite en 1656).
Son nom spécifique, repris par Carl von Linné en 1753, vient de "azaddirakht" (signifiant "arbre noble" ou "arbre qui libère"), nom vernaculaire attribué par le médecin persan Avicenne.
Ses noms vernaculaires français font allusion à ses origines ("Lilas de Perse") ou à ses fruits marescents ("Arbre à chapelets" ou "Arbre à perles"). "Margousier" demeure confus puisqu'il désigne également un un autre arbre de la famille des Méliacées, l'Azadirachta indica.
Toxicité: Plante toxique, graines mortelles pour les mammifères, homme compris.
Propriétés médicinales : anti-inflammatoires, antibactériennes, immunostimulantes, astringentes, fébrifuges, vermifuges, antifongiques ... ( voir ici [Utilisations/Médicinales] ) ...
Photo de Maeisy Loanie sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0
Le Lilas de Perse est un arbre à feuillage caduc haut de 8 à 12 mètres (parfois persistant et atteignant 25 à 30 mètres sous climat tropical humide) .
Etabli sur un système racinaire superficiel mais étendu, il présente un tronc droit de 30 à 60 centimètres de diamètre, assez court, et un houppier le plus souvent arrondi. Son écorce lisse gris marron se fissure avec l'âge en bandes longitudinales irrégulières. Ses branches et ses rameaux, assez cassants, portent des cicatrices foliaires et des lenticelles.
Ses feuilles pétiolées bipennées imparipennées, longues de 20 à 40 centimètres, sont disposées de façon alterne. Les folioles pétiolées, ovales à lancéolées, vert brillant dessus, plus claires (quelquefois pubescentes sur les nervures) dessous, présentent un contour serrulé, une nervation pennée et un apex acuminé.
Photo de Dinesh Valke sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0





Caractéristiques de la feuille:

Soins particuliers :

Sol acide, neutre à alcalin, drainant, humide (à sec quand l'arbre est établi). Arrosage moyen les premières années, modéré ensuite.

Situation ensoleillée à peu ombragée. Rusticité faible (jusqu'à -10°C).

Photo de Philmarin sur le site http://commons.wikimedia.org - Licence CC BY-SA 3.0
Ses petites fleurs actinomorphes parfumées, hermaphrodites ou andromonoïques, réunies en panicules axillaires lâches, s'épanouissent en fin de printemps/début d'été. Parfois trimères ou tétramères, elles sont le plus souvent pentamères. Elles sont consituées d'un petit calice à 4 à 6 dents soudées, d'une corolle lilas pâle à 4 à 6 pétales oblongs disposés en étoile, et de 10 étamines aux anthères blanc jaunâtre et aux filets soudés en un tube violet foncé.
Le pistil, formé par 4 à 6 carpelles soudés, abrite un ovaire supère surmonté d'un seul style terminé par un stigmate à 4 à 6 lobes. Ses fruits marescents globuleux, verts, puis jaune clair, puis blancs et ridés en fin d'hiver, sont des drupes contenant de 3 à 5 graines elliptiques noires toxiques. La pollinisation est assurée par des insectes et des oiseaux, la dispersion des graines est zoochore.

Multiplication :

Semis au printemps des graines récoltées entre décembre et fin février puis stockées dans du sable humide,
bouturage sous châssis en été
ou repiquage de rejets (généralements nombreux).


Classification phylogénétique APG III
Règne Archéplastides
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Malvidées
Ordre Sapindales
Famille Méliacées
Sous-famille Mélioïdées
Genre Melia
Espèce azedarach

Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Viridiplantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidées
Ordre Sapindales
Famille Méliacées
Genre Melia
Espèce azedarach



Dernière mise à jour du site le 28 mai 2021
Page créée le 21 juillet 2020 / modifiée le 22 septembre 2020